Assistance Retraite
Des creches en EHPAD

Le cycle de la vie

Des creches en EHPAD

 

Favoriser les liens intergénérationnels. C’est dans cette optique que de plus en plus de directeurs d’EHPAD décident d’installer des crèches dans leurs établissements. Avec l’idée que les plus petits et les ainés ont tout intérêt à bénéficier d’un dialogue mutuel.

Hymen, 18 mois, est intimidée. Elle fait connaissance avec Hélène, 90 ans, sa colocataire de la crèche Le ‘’P’tit EHPAD’’, qui a ouvert ses portes au Creusot en Saône-et-Loire. Au programme de la rencontre, gazouillis et câlins, exactement comme ceux dont la fillette a l’habitude avec ses grands-parents. D’abord prudente, la petite se détend rapidement, l’étonnement faisant place à de larges sourires. D’ici quelques semaines, Hélène fera partie de son environnement familier. Au ‘’P’tit EHPAD’’, en effet, les liens se tissent très rapidement. La raison tient sans doute à ce que les seniors comme les enfants ne s’encombrent pas de masques sociaux.

Aux yeux de tous, cette expérience de côtoiement des générations est une incontestable réussite. Les aînés  profitent d’un regain de vie et d’une bouffée d’air frais inespérés : en plus de les stimuler, la présence des enfants leur donne un sentiment de responsabilité qu’ils ne connaissaient plus. Quant aux petits, ils bénéficient d’une précieuse transmission, mais aussi d’une attention et de marques d’affection accrues.

Natalie Taupenot, responsable de la résidence, a immédiatement adhéré au projet, qui se veut un remède à la solitude dont souffrent tant les personnes âgées. Les parents sont également ravis. Karine considère ainsi que son fils a tout à gagner à profiter de l’expérience et de la sagesse  des anciens. Elle souhaite aussi que cette expérience permette à la société de changer de regard sur les personnes âgées et sur le handicap.

La crèche ‘’A petits pas’’ et l’EHPAD Gérard Soulatges, tous deux situés dans le village d’Aspiran en Occitanie, ont également fait le pari de se regrouper. Partageant le même bâtiment, avec un hall d’entrée et des jardins communs, ils conservent toutefois chacun leur autonomie.

Dans cette crèche comme dans n’importe quelle autre, on chante et on danse,  à ceci près que les airs fredonnés  sont plus anciens qu’ailleurs, et pour cause. Crèche et EHPAD ont ainsi développé un programme favorisant les activités partagées par leurs occupants. En dehors de la musique et du chant, enfants et personnes âgées se retrouvent pour faire de la peinture, de la sculpture ou du jardinage. Dans ces établissements plus qu’ailleurs, le cycle de la vie est une réalité concrète.

 

 

 

Ajouter un commentaire